AAPPMA GARDON FOREZIEN-TRUITE BONSONNAISE
Bonjour,
Merci de vous enregistrer afin de pouvoir participer à la vie de notre forum de discussion.
Si vous êtes déjà inscrit cliquez sur connexion.
Merci et bonne visite sur notre espace d'échange.

session printanière, acte II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

session printanière, acte II

Message  Alexandre c. le Ven 19 Avr 2013, 19:10

Voilà une semaine que mon thermomètre était véritablement affolé par les températures exessivements hautes pour ce début de saison, les plans d'eau du coin étaient sur off, comme si cette chaleur si singulière et inapropriée avait fermé la bouche des poissons.

Mais bon l'envie est trop forte, quite à faire capot je vais à la pêche!

Mon emploi du temps étant mince ce mercredi (je fini les cours à 10h) j'ai décidé de m'organiser une petite session sur le même plan d'eau où j'ai eu l'occasion de faire ma dernière nuit. Il est 10h, la sonnerie tant attendue retentit, j'ai exactement 4 minutes pour rejoindre mon train, bref sprint matinal en mode "j'veux pas rater mon train!!".

Dans le train je me prépare mentalement à la journée qui m'attend, technique ok, matos ok (mes new delkims à la maison hihi), poste ok Wink

Arrivé à 11h à la gare ma mère me prend et le précieux matériel précédemment chargé est dans le coffre, direction l'étang!

Une fois sur le poste, le temps étant magnifique de nombreux pêcheurs au coup sont présents, une petite conversation avec l'un d'eux pour savoir si les chats sont présents et les carpes activent m'indique que les chats ne sont pas actifs mais les carpes quand à elles sautent généreusement depuis ce matin!

Je m'instale donc plutôt confiant pour cette petite session!

Je monte deux micro chod rig avec mes dumbell ananas habituellement si apréciées par les carpes de ce plan d'eau sauvage et les envoie au plus proche des bordures. Un léger amorcage de bouillettes thuna red assez éparpillé accompagne le tout.

Midi ca pêche sous un soleil de plomb Very Happy

carpy:



Les heures passent, les carpes pourtant activent en surface n’ont pas l’air très aptes à se nourrir, elles m’ont l’air plus décidées à se dorer au soleil !

Arrivé 18h et toujours rien , j’allucine ca pêche nikel et tout est parfait…
Je décide donc de remonter l’une de mes cannes pr changer totalement d’aproche et enfile une tiger et un maïs flotant sur mon combi blow back rig. Je replace cette canne à l’aplomb d’une pointe dominée par un chêne imposant et fais le tour pour lancer une petite poignée de tiger largement pour stoper le passage des carpes obligé pour rejoindre l’autre bordure.

A peine une demie plus tard alors que le soleil comence à baisser sous la cime des grands peupliers placés derrière moi mon delkim de gauche bip, je regarde ma canne de gauche que je venai de lancer et le scion est cintré, je sors, mon stow frappe mon delkim, j’empoigne directement mon fleuret et là mon frein crache, je subi les violentes attaques de ce poisson combatif qui n’aura jamsi dit son dernier mot, même à à peine 10 cm de l’épuisette.

Le combat s’éternise devant l’épuisette je décide alors d’aller jusqu’au point de quasi rupture de mon bdl pour monter une bonne fois pour toute ce fish, c’est chose faite !

C’est une belle miroir qui pose devant l’objectif !



Après la traditionelle remise à l’eau j’ai le sentiment d’avoir trouvé la clef de cette session, je replace donc à l’identique ma canne et mets en position + mon delkim pour ressentir la moindre activitée sur mon piège.

Le soleil comence à baisser franchement, mon detecteur se rembale une deuxième fois, je sors du broly et prends contact, exactement le même type de combat sauf que ce poisson à l’air encore moins décidé à ce rendre, dès le début du combat je me dois de « tracter » le poisson qui arrive tout de même à se tanker à deux reprises, je sens toutes les branches et vais jusqu’à ramener le fish avec la branche de plus de 3 mètres derrière au bord de l’épuisete, à peine cette branche éliminée le poisson reparts de plus belle et me mets un rush de dingueeee !
Après plus de 20 minutes d’un combat plus qu’intense le poisson rentre dans l’épuisette, j’ai le bras explosé !

Quelle torpille !



A la remise à l’eau de ce poisson, celui ci me mets un grand coup de queue à peine la tête dans l’eau et reparts , mon t-shirt est torché mdr.

Je plie tranquilement bien content de cette session où tout s’est fait au fameux coup du soir.

A+,
alex


Alexandre c.
Embryon
Embryon

Masculin
Nombre de messages : 62
Age : 20
Localisation : au bord des berges du public
Date d'inscription : 05/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum